FrOAMed : quésaco ??

D’abord il y a le “FOAMed” : Free Open Access Medical education (“Medication”). En clair: un partage en médecine, gratuit accessible par tout le monde, n’importe où et n’importe quand, mis en ligne par des soignants.
Puis on a le “FrOAMed” ou “French Open Access M(edical) ed(ucation): pareil mais en français 🇫🇷🇫🇷🇫🇷

Vous trouverez ici un lien très intéressant regroupant tous les sites qui font du FrOAMed sur le thème de la médecine d’urgence. Avis aux amateurs 😉

Merci au blog Vibe du Dr Peschanski qui comme d’hab est excellent 👍🏻

Bonne lecture à tous 🤓🤓🤓

Keppra® vs phénytoïne dans l’EME de l’enfant

Deux articles (en accès libre sur le site du Lancet) publiés cette semaine à ce propos.
Une très bonne analyse (en anglais) (ici) avec un beau résumé icônographique des 2 articles en bonus à la fin de leur propos.

Dalziel S, Borland M, Furyk J, Bonisch M, Neutze J, Doriath Sm Francis K, Sharpe C, Harvey AS, Davidson A, Craig S, Phillips Nm George S, Rao A, Cheng N, Zhang M, Kochar A, Brabyn C, Oakley E, Babl F. Levetiracetam versus phenytoin for second-line treatment of convulsive status epilepticus in children (ConSEPT): an open-label, multicentre, randomised controlled trial. The Lancet, http://dx.doi.org/10.1016/S0140-6736(19)30722-6

et

Lyttle M, Rainford N, Gamble C, Messahel S, Humphreys A, Hickey H, Woolfall K, Roper L, Noblet J, Lee E, Potter S, Tate P, Iyer A, Evans V, Appleton R, with support of Paediatric Emergency Research in the United Kingdom & Ireland (PERUKI) collaborative* Levetiracetam versus phenytoin for second-line treatment of paediatric convulsive status epilepticus (EcLiPSE): a multicentre, open-label, randomised trial. The Lancet http://dx.doi.org/10.1016/S0140-6736(19)30724-X

Pré-oxygénation des patients en détresse respiratoire aiguë : le match VNI vs OHD

Essai ouvert comparatif randomisé réalisé dans 28 services de réanimation français comparant 2 moyens de pré-oxygénation avant intubation (VNI et oxygénothérapie nasale à haut débit) chez des patients de réanimation en détresse respiratoire aiguë. Pas de différence significative mais peut-être un léger avantage à la VNI pour les patients les plus hypoxémiques (étude en sous-groupes).

Lire la suite…